Politique

Togo | la question de l’uniformisation de l’information dans les médias Commentaires fermés sur Togo | la question de l’uniformisation de l’information dans les médias

Togo | la question de l’uniformisation de l’information dans les médias

Posted by on Août 5, 2020 in actualité, Politique

De plus en plus de contenus d’actualités diffusés par les organes d’information et de communication s’uniformisent. Surtout quand il s’agit d’une actualité du jour ou actualités récentes, il n’est pas moins fréquent de voir chaque média se saisir de l’événement.

Rappelons à l’entame, que la notion d’uniformisation de l’information, indique la tendance qu’ont les organes de médias à relayer ou traiter des mêmes sujets. Au Togo, que ce soit les sites d’information, les presses en ligne ou écrite, les journaux privés en ligne […], dès qu’une information ou une actualité s’invite dans la sphère médiatique, on assiste à un déferlement des médias, chacun voulant à tout prix traiter cette information.

Raison de l’uniformisation des contenus

En effet, cette tendance prend forme dans l’univers journalistique togolais et d’ailleurs. Surtout quand il est question des actualités internationales ou des sujets ayant trait à la politique, chaque organe de presse s’approprie le choix de leur diffusion de manière uniforme. Est-ce un signe annonciateur de la faillite du contre-pouvoir que représentent les médias de façon générale ? Ou une simple orientation visant à concourir dans un environnement médiatique de plus en plus saturé ?
Face à la course aux nouvelles informations en vue de faire grimper l’audience, et aux limites informationnelles impliquant parfois les rédactions, certains journaux d’information togolais ne voient pas meilleurs alternatives que de parcourir les contenus des médias concurrents, afin de s’offrir une veille quotidienne et permanente.

Uniformisation au préjudice des reportages

Au détriment du travail de terrain qui offre à travers les reportages, plus d’originalité dans le traitement des informations, les journaux s’appliquent désormais pour plus d’uns, à la lecture des articles d’autres journaux. Cela dessine naturellement l’image uniforme des contenus qui, in fine, même si la manière de les formuler est variable d’une rédaction à une autre, il n’en sera pas de même pour le fond qui restera toujours le même.
Par conséquent, nous pensons qu’il serait important que chaque organe de presse, se donne les moyens de renouer plus souvent avec les reportages, afin de gagner en originalité, et d’être ainsi plus crédible et professionnel aux yeux du grand public et dans la confraternité.

Learn More
Opération de nettoyage au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer Commentaires fermés sur Opération de nettoyage au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer

Opération de nettoyage au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer

Posted by on Fév 7, 2020 in Politique

Des poutres, des tuyaux et des pneus, tout prés de Nice, la magnifique rade de Villefranche-sur-Mer malgré qu’elle l’une des plus fréquentées de la Côte d’Azur, c’est un espace qui est excessivement sali par l’homme. Selon l’ex-adjoint de l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, afin de préserver cet endroit une opération de nettoyage a eu lieu le 13 octobre dernier.

La rade de Villefranche est un endroit assez fréquentée

Avec son paysage de carte postale, la rade de la commune est très connue et appréciée, avec plus de 300 bateaux de plaisance y mouillent chaque jour, et même plus durant la période de haute saison.

Toutefois, derrière cette fréquentation qui est assez importante, les déchets et la pollution se multiplient au sein du magnifique endroit. En effet, d’après le candidat favori aux municipales de 2020, Jean-Pierre Mangiapan, il y a des milliers de déchets se trouvant en profondeur au niveau de la rade. Certains sont ramenés par la mer alors que d’autres sont laissés par l’homme.

Des associations responsables de cette opération

Afin de nettoyer toute la rade, des plongeurs des différents clubs locaux ont participé dans le ramassage du détritus. En effet, l’opération a été mise en place grâce essentiellement à la mobilisation de 12 associations.
La rade serait nettoyée au niveau du port ainsi que des fonds marins deux fois par an.

L’un des participants dans l’opération de nettoyage a affirmé « il y a plein de choses à voir, mais afin de garder la beauté du lieu, il est important d’enlever tous ces déchets ».

Les plus gros déchets ont été extraits des profondeurs grâce à une grue. En effet, il y a en profondeur plusieurs épaves de bateaux qui ont coulé laissant du bois écrasé, des amas de fibre des batteries ainsi que des fils électriques. Ces matières polluent énormément les profondeurs a tenu à préciser, l’un des plongeurs responsable à remonter les déchets.

Dans ce contexte, le président de l’association Villefranche au cœur, Marc Rocca a affirmé que les carcasses de bateau abandonnées par leurs propriétaires sont un grand fléau pour la commune.

Learn More
Élections municipales à Paris : comment ça marche ? Commentaires fermés sur Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Posted by on Fév 3, 2020 in Politique

Une circulaire du 20 janvier précise les mesures pratiques à prendre pour la communication et la proclamation des résultats, l’établissement des procès-verbaux, ainsi que les opérations de dépouillement, de vote, et l’organisation des bureaux de vote, chaque fois que se déroule un scrutin (modalités des élections ; ensemble des opérations électorales) au suffrage universel direct. Donc, celle-ci s’applique aux municipales de mars 2020. À noter que cette circulaire appelle aussi à une certaine souplesse.

À l’approche des municipales de mars 2020, le ministère de l’Intérieur a consacré un dossier juridique (disponible sur leur site officiel) à l’ensemble des éléments propres à la communication en périodes préélectorale, électorale et post-électorale, ainsi qu’aux règles particulières au statut de candidat.

Le code électoral (dispositions réglementaires et législatives relatives aux élections politiques) définit précisément le déroulement – depuis l’ouverture des bureaux, jusqu’à la proclamation des résultats – des scrutins.

Comment voter ? Comment sont élus les maires et les conseillers municipaux ?

Les Français retournent aux urnes les samedis 14 et 21 mars – que ce soit en outre-mer ou en métropole. Afin de pouvoir voter, il faut avoir au moins dix-huit ans et être inscrit sur les listes électorales de sa commune. Les ressortissants de l’UE peuvent également participer au scrutin.

Les conseillers municipaux sont élus au suffrage universel direct (SUD) pour un mandat de 6 ans, renouvelable indéfiniment. Les électeurs ne votent pas directement pour le maire (et ses adjoints, ses associés) de la commune. Ils élisent les conseillers municipaux qui, à leur tour, désigneront le maire. Ils élisent également les conseillers communautaires.

Le nombre de conseillers dépend généralement de la taille de la commune. Quinze sièges sont à pourvoir dans les villes de moins de 500 habitants, jusqu’à 76 dans celles de plus de 750 habitants, et davantage encore à Marseille, Lyon et Paris (les villes les plus peuplées), dont le mode de scrutin diffère.

Quel est le rôle d’un conseiller municipal ?

C’est un acteur de la démocratie. Il a pour rôle de statuer sur les affaires de la commune. Ses fonctions sont multiples. Parfois, il peut toucher une indemnité (dédommagement, allocation, etc.) pour les assurer. À noter que 98 % des conseillers ont une coloration politique.

Leur rôle ? Aider au développement économique de la commune, gérer le patrimoine communal, décider des travaux communaux à réaliser, voter le budget préparé par les services municipaux et le maire, etc.

Résultats des élections municipales 2014 : Villefranche-sur-Mer

À Villefranche-sur-Mer, près de 36 conseillers devraient être désignés à l’occasion des municipales 2014. La liste de Jean-Pierre Mangiapan, ‘Ensemble faisons gagner Villefranche’, a remporté, lors du second tour, la majorité des suffrages exprimés à Villefranche-sur-Mer, et s’est vu attribuer, grâce à 62 % des votes, 28 sièges. Et avec 48 % des voix, la liste UD de Trojani Christophe a obtenu huit sièges.

Mercredi après-midi, le leader de l’opposition, Jean-Pierre Mangiapan, a officialisé sa candidature aux prochaines élections municipales. “Je souhaite poursuivre ce qu’on a déjà commencé”, explique-t-il.

Learn More
Médias et élections Commentaires fermés sur Médias et élections

Médias et élections

Posted by on Déc 23, 2017 in Politique

 

 

“C’est un cliché, mais le comportement des médias au cours d’une campagne électorale est réellement d’une très grande importance.

Intégrité, indépendance éditoriale et professionnalisme, sont les pierres angulaires d’une saine couverture médiatique des élections.

L’absence d’autonomie ou de responsabilité journalistique peut, lorsqu’elle se combine à un paysage médiatique trop homogène, fausser les résultats des élections.

C’est pourquoi, il faut qu’il existe une diversité de supports médiatiques.

Cependant, cela crée aussi un esprit de compétition et l’on a pu s’inquiéter, en particulier, de la prolifération des chaînes de télévision et de la montée de la concurrence sur le marché de la radiodiffusion”, la présentatrice phare de la télévision française, “Audrey Crespo-Mara”.

 

    La bataille pour s’approprier le public a-t-elle un effet négatif sur la couverture des élections ?

“La législation concernant la couverture des élections par les médias ne doit pas nécessairement se limiter à un débat sans issue entre ceux qui prêchent pour une liberté de parole sans frein et ceux qui tentent de promouvoir une certaine équité.

Le pluralisme, l’autonomie éditoriale et le professionnalisme journalistique sont des conditions préalables indispensables reconnues par tous.

Il existe au même temps un large consensus sur les limites de la liberté de la presse.

Il ne s’agit pas seulement des limites générales telles que la transgression de la législation civile et pénale dans les publications racistes, la diffamation, etc, mais aussi, d’autres limitations concernant la couverture des élections ; par exemple, les reportages à la sortie des bureaux de vote, avant l’ouverture des urnes, seraient considérés comme indésirables par la plupart des prophètes du premier amendement.

 

La législation ne peut assurément garantir à elle seule un traitement équitable.

L’expérience de beaucoup de pays, et de beaucoup de supports médiatiques, montre la valeur de l’autorégulation, de lignes directrices internes et de statuts éditoriaux (séparant les responsabilités de gestion et d’activité éditoriale).

Dans plusieurs pays, les médias radiodiffusés (publics) ont certaines obligations (statutaires).

Même, s’il n’y a pas de justification philosophique à traiter les médias électroniques d’une façon différente de la presse écrite.

En ce qui concerne l’autorégulation, on a souvent dit que la définition de codes d’éthique concernant les campagnes et les pratiques éditoriales doit être réalisée avec la participation et l’accord des journalistes et des médias.

Au bout du compte, un code ethnique est sans valeur, s’il n’est pas reconnu par ceux auxquels, il s’applique.

De même, l’élaboration des clauses pertinentes de la loi électorale et des réglementations concernant la couverture des élections par les médias peut aussi, reposer sur une consultation entre les médias, l’organisme régulateur et le gouvernement.

Les journalistes doivent au moins participer à l’élaboration des règles auxquelles, ils seront soumis”, Audrey Crespo-Mara.

 

  Le cadre juridique :

La réglementation concernant la couverture des élections par la presse écrite n’est pas spécifique.

Les libertés générales et les restrictions à ces libertés s’y appliquent.

Lorsqu’elles existent, les règles concernant les élections ne concernent que les journaux détenus de l’État.

“Les libertés fondamentales” sont valables pour la presse.

La liberté de parole est inscrite dans les constitutions nationales et les conventions internationales (Pacte international des Nations Unies relatifs aux droits civils et politiques, Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Convention européenne des Droits de l’Homme…).

Enfin, la liberté d’information permet la diffusion de l’information, mais implique aussi, que les citoyens ont le droit d’être informés.

Certains pays ont une loi sur l’information et également, sur l’accès à l’information.

Learn More