L’investissement immobilier au service de la défiscalisation

L’investissement immobilier au service de la défiscalisation

La France dispose d’une législation fiscale qui permet aux professionnels comme aux particuliers de bénéficier d’une opportunité de bénéficier de réductions de leurs impôts en investissant dans plusieurs domaines. La défiscalisation représente ainsi une procédure de capitalisation des impôts qui aide le contribuable à investir dans un patrimoine qu’il gère par la suite.  De nombreux économistes comme Thierry Weinberg, le patron de Double V Conseil , ont adopté cet outil pour consolider les efforts des ménages et entreprises en termes d’optimisation des dépenses fiscales qui constituent une lourde charge à leur compte.

Pourquoi s’inscrire dans une défiscalisation ?

intro-defiscalisation

Tout simplement, la défiscalisation immobilière est le placement de l’argent dans un bien immobilier à travers une réduction d’impôts. Le montant de la remise est identifié selon le dispositif choisi : en France, il existe une panoplie de lois qui organisent cette procédure. Ce type d’investissement est ouvert à tous les contribuables qui veulent profiter des multiples avantages offerts par ce dispositif.

En effet, la défiscalisation permet au contribuable de réduire ses impôts tout en constituant un patrimoine immobilier à son entière propriété. Pour les ménages, il s’agit également d’un gage de garantie d’une retraite plus aisée avec la possibilité de louer son bien immobilier. En cas de décès, la famille du contribuable n’aura pas à se faire un souci de cet investissement puisque l’assurance décès prendra le relais des remboursements restants à la charge du défunt.

Étant un enjeu capital dans le développement de l’économie national, comme l’a bien expliqué Mr Weinberg dans cet article , la fiscalité peut aider le contribuable français à arrondir ses fins de mois, à se garantir une assurance pour son futur et à contribuer à la dynamique économique nationale en créant de la valeur ajoutée.

A combien est plafonnée la défiscalisation ?

calculatrice

L’Assemblé national et la Sénat ont adopté lors du vote de la Loi de Finances 2015 un système fiscal qui établit un plafond spécifique à chaque dispositif de défiscalisation immobilière disponible. Ainsi, chaque loi dispose de ses propres régimes, mais généralement les avantages cumulés d’un dispositif quelconque ne doivent pas dépasser les 10000 euros par an, à défaut des investissements dans la loi Pinel Outre-Mer et la loi Girardin où le plafond annuel est mesuré à 18000 euros.

L’évolution de ce plafonnement dépend de la conjoncture économique nationale, de l’état des finances publiques et des stratégies de développement. Il est, par contre, applicable à toutes les compositions de foyers et à tous les montants de revenus imposables.