Municipales 2020 : organisation et précaution mis en place par le gouvernement Commentaires fermés sur Municipales 2020 : organisation et précaution mis en place par le gouvernement

Municipales 2020 : organisation et précaution mis en place par le gouvernement

Posted by on Mar 14, 2020 in Divers

Avec l’arrivée imminente des élections municipales de 2020, et la propagation intensive de la maladie Coronavirus, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures préventives afin d’éviter la contagion entre les différents électeurs.

Ces mesures de précautions sont assez rassurantes pour les électeurs français comme a affirmé Jean-Pierre Mangiapan, le candidat de « J’aime Villefranche », afin d’éviter que le taux d’abstention ne soit élevé.

Les dates et les horaires de vote

Les dates municipales de 2020 ont été fixées par le gouvernement, le 15 mars pour le premier tour et le 22 mars pour le second. Toute personne qui ne peut pas se déplacer afin d’effectuer sont devoir de citoyens, il peut voter grâce à une procuration le jour des élections municipales.

Selon Jean-Pierre Mangiapan, l’élu de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, les bureaux de vote ouvriront leurs portes à 8 h du matin pour fermer à 18 h s’il n’y aucun arrêté préfectoral comme c’est le cas dans les plus grandes villes comme Lyon, Marseille et Paris, où l’heure de fermeture est fixée à 20 heures.

Si vous préférez voter tard le jour des élections, il vaut mieux vous renseignez sur l’heure exacte de la fermeture des bureaux de vote au niveau de votre commune.

Les élections en temps du Coronavirus

Afin d’éviter toute contagion, par la maladie, le ministre de l’Intérieur a invité les électeurs de se rendre aux urnes en ramenant leur propre stylo afin de pouvoir signer sur la liste. Néanmoins, il a précisé que l’encre du stylo doit impérativement être de couleur bleue ou noire indélébile.

En outre, les bureaux seront aménagés à une telle façon que les électeurs peuvent conserver une distance d’un mètre entre les électeurs.
Les conditions des votes
Pour pouvoir participer au vote, les électeurs doivent avoir au moins 18 ans, d’être de nationalité française ou bien d’avoir la nationalité d’un pays membre de l’UE, de jouir de ses droits politiques ou civils et d’être inscrit sur les listes électorales.

Learn More
5G : débit, fonctionnement, date de déploiement… Commentaires fermés sur 5G : débit, fonctionnement, date de déploiement…

5G : débit, fonctionnement, date de déploiement…

Posted by on Mar 14, 2020 in Divers

La 5G, c’est pour bientôt !
Le régulateur des télécoms vient de donner de nouvelles infos concernant essentiellement le déploiement du réseau 5G, la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile, qui, normalement, sera disponible en mai 2020. Ce dernier vient de confirmer que les cinq grands opérateurs télécoms français – Free mobile, SFR, Paritel, Orange, Bouygues Telecom – sont évidemment candidats pour obtenir de fréquences sur la bande 4. 2 – 4. 8 GHz.

La course vers la 5G a débuté en juillet 2018, avec la mise en place du cadre IMT-2020 de l’UIT. Le but général de l’Union Internationale des Télécommunications était donc de répondre aux ‘nouvelles demandes, telles que l’augmentation du nombre d’appareils, l’augmentation du volume de trafic, l’émergence d’une meilleure accessibilité financière et d’une meilleure qualité d’expérience en réduisant davantage les coûts’.

Selon Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications, la 5G, au regard de ses capacités décuplées, concernera particulièrement les professionnels. Le cahier des charges pour l’obtention des fréquences 5G, attendu depuis plus de trois mois, a finalement été dévoilé ce vendredi 13 mars 2020 par le gendarme des télécoms. Des objectifs de déploiement très ambitieux ont été déjà fixés pour la 5G, aux niveaux européen et français. “La 5G sera un élément clé de la transformation de l’économie et de la société”, ajoute le président-directeur général du groupe ‘Paritel’, Jean-Philippe Bosnet.

Grandes questions à examiner !

– Bancs d’essai 5G : les acteurs du marché pourront envisager d’encourager les bancs d’essai et les essais pilotes afin de promouvoir la participation du secteur et de tester les nouvelles technologies 5G et leurs cas d’utilisation. – Accords de servitude : les acteurs du marché pourront négocier des accords de servitude (droit de passage) normalisés afin de réduire les délais et le coût de déploiement des réseaux hertziens et des réseaux FTTH.

– Coûts d’accès : l’Arcep (le gendarme des télécoms) et les grands opérateurs télécoms français pourront envisager de faire en sorte que des frais raisonnables soient facturés lors du déploiement de la 5G.
– Accès et partage des infrastructures passives : le régulateur des télécoms pourra envisager l’accès à des infrastructures publiques comme les feux de circulation, les lampadaires ou les poteaux électriques, pour que les acteurs du secteur aient les droits leur permettant de mettre des appareils.
– Raccordement hertzien : pour le raccordement 5G vers l’arrière, les acteurs du marché pourront envisager d’utiliser un éventail de technologies hertziennes, outre les réseaux FTTH.

Learn More
Les candidats aux élections municipales mise sur la sécurité de leur commune Commentaires fermés sur Les candidats aux élections municipales mise sur la sécurité de leur commune

Les candidats aux élections municipales mise sur la sécurité de leur commune

Posted by on Mar 4, 2020 in Divers

Avec l’arrivée imminente des municipales en France, les candidats en cours aux mairies présentent leurs arguments afin de séduire les électeurs des différentes communes. Alors certaines villes assument la présence de système de vidéosurveillance, d’autres pourraient faire face aux débats et critiques.

Faut-il installer des caméras de vidéo-protection afin d’assurer la sécurité des français ?

Alors que plusieurs candidats à la municipale s’approprient le sujet de l’installation des caméras de vidéosurveillance afin d’assurer la protection de ses riverains, plusieurs associations de défense des droits humains ainsi que certains français ont affirmé qu’ils ne sont pas rétifs à ce type de projet. Toutefois, les questions qui se posent concernent essentiellement l’usage ultérieur des différentes informations qui ont été collectées par les caméras de vidéosurveillance.

Afin d’en savoir plus, nous avons contacté le responsable de la fédération Nord de la Ligue des droits de l’Homme, qui a affirmé de l’utilisation massive des caméras ces derniers mois dans les rues vise essentiellement la protection des villes. D’après l’opérateur Paritel, qui assure l’installation des vidéosurveillances pour les professionnels, les caméras installés dans les rues sont dotées de fonctionnalités performantes comme la vision nocturne, sous la pluie, détection de mouvements et d’un Zoom HD, ainsi qu’un traitement intelligent de l’image.

Le cas de la ville de Valence

Au niveau de la ville de Valence, l’association assure que l’ancien maire de la ville a passé un accord durant 2017 avec la société de télécommunication chinoise Huawei, afin de réaliser des installations de différents dispositifs.

En effet, la société chinoise a voulu faire de Valence une vitrine de la « safe city », en disséminant plus de 217 caméras.
Néanmoins, les questions qu’il faut se poser est-ce la ville a pensé à mettre en place un comité d’éthique ? Et si oui, est-ce que les images enregistrées par les caméras sont-elles visionnées par un centre de supervision ? Quelle est la durée de conservations des différentes images ? Est-ce que ces caméras sont soumises à un système de la reconnaissance faciale ?
Selon les services de la mairie n’a pas accepté à répondre à ses questions, toutefois, elles ont assuré que la ville de valence dispose d’un comité d’éthique qui est présidé par le président du tribunal d’instance pour tenir à respecter les droits et les libertés des individus. Selon Paritel, l’opérateur de communication qui assure l’installation des caméras de vidéosurveillance, il est difficile que le comité siège très régulièrement.

Learn More
Opération de nettoyage au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer Commentaires fermés sur Opération de nettoyage au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer

Opération de nettoyage au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer

Posted by on Fév 7, 2020 in Politique

Des poutres, des tuyaux et des pneus, tout prés de Nice, la magnifique rade de Villefranche-sur-Mer malgré qu’elle l’une des plus fréquentées de la Côte d’Azur, c’est un espace qui est excessivement sali par l’homme. Selon l’ex-adjoint de l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, afin de préserver cet endroit une opération de nettoyage a eu lieu le 13 octobre dernier.

La rade de Villefranche est un endroit assez fréquentée

Avec son paysage de carte postale, la rade de la commune est très connue et appréciée, avec plus de 300 bateaux de plaisance y mouillent chaque jour, et même plus durant la période de haute saison.

Toutefois, derrière cette fréquentation qui est assez importante, les déchets et la pollution se multiplient au sein du magnifique endroit. En effet, d’après le candidat favori aux municipales de 2020, Jean-Pierre Mangiapan, il y a des milliers de déchets se trouvant en profondeur au niveau de la rade. Certains sont ramenés par la mer alors que d’autres sont laissés par l’homme.

Des associations responsables de cette opération

Afin de nettoyer toute la rade, des plongeurs des différents clubs locaux ont participé dans le ramassage du détritus. En effet, l’opération a été mise en place grâce essentiellement à la mobilisation de 12 associations.
La rade serait nettoyée au niveau du port ainsi que des fonds marins deux fois par an.

L’un des participants dans l’opération de nettoyage a affirmé « il y a plein de choses à voir, mais afin de garder la beauté du lieu, il est important d’enlever tous ces déchets ».

Les plus gros déchets ont été extraits des profondeurs grâce à une grue. En effet, il y a en profondeur plusieurs épaves de bateaux qui ont coulé laissant du bois écrasé, des amas de fibre des batteries ainsi que des fils électriques. Ces matières polluent énormément les profondeurs a tenu à préciser, l’un des plongeurs responsable à remonter les déchets.

Dans ce contexte, le président de l’association Villefranche au cœur, Marc Rocca a affirmé que les carcasses de bateau abandonnées par leurs propriétaires sont un grand fléau pour la commune.

Learn More
Élections municipales à Paris : comment ça marche ? Commentaires fermés sur Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Posted by on Fév 3, 2020 in Politique

Une circulaire du 20 janvier précise les mesures pratiques à prendre pour la communication et la proclamation des résultats, l’établissement des procès-verbaux, ainsi que les opérations de dépouillement, de vote, et l’organisation des bureaux de vote, chaque fois que se déroule un scrutin (modalités des élections ; ensemble des opérations électorales) au suffrage universel direct. Donc, celle-ci s’applique aux municipales de mars 2020. À noter que cette circulaire appelle aussi à une certaine souplesse.

À l’approche des municipales de mars 2020, le ministère de l’Intérieur a consacré un dossier juridique (disponible sur leur site officiel) à l’ensemble des éléments propres à la communication en périodes préélectorale, électorale et post-électorale, ainsi qu’aux règles particulières au statut de candidat.

Le code électoral (dispositions réglementaires et législatives relatives aux élections politiques) définit précisément le déroulement – depuis l’ouverture des bureaux, jusqu’à la proclamation des résultats – des scrutins.

Comment voter ? Comment sont élus les maires et les conseillers municipaux ?

Les Français retournent aux urnes les samedis 14 et 21 mars – que ce soit en outre-mer ou en métropole. Afin de pouvoir voter, il faut avoir au moins dix-huit ans et être inscrit sur les listes électorales de sa commune. Les ressortissants de l’UE peuvent également participer au scrutin.

Les conseillers municipaux sont élus au suffrage universel direct (SUD) pour un mandat de 6 ans, renouvelable indéfiniment. Les électeurs ne votent pas directement pour le maire (et ses adjoints, ses associés) de la commune. Ils élisent les conseillers municipaux qui, à leur tour, désigneront le maire. Ils élisent également les conseillers communautaires.

Le nombre de conseillers dépend généralement de la taille de la commune. Quinze sièges sont à pourvoir dans les villes de moins de 500 habitants, jusqu’à 76 dans celles de plus de 750 habitants, et davantage encore à Marseille, Lyon et Paris (les villes les plus peuplées), dont le mode de scrutin diffère.

Quel est le rôle d’un conseiller municipal ?

C’est un acteur de la démocratie. Il a pour rôle de statuer sur les affaires de la commune. Ses fonctions sont multiples. Parfois, il peut toucher une indemnité (dédommagement, allocation, etc.) pour les assurer. À noter que 98 % des conseillers ont une coloration politique.

Leur rôle ? Aider au développement économique de la commune, gérer le patrimoine communal, décider des travaux communaux à réaliser, voter le budget préparé par les services municipaux et le maire, etc.

Résultats des élections municipales 2014 : Villefranche-sur-Mer

À Villefranche-sur-Mer, près de 36 conseillers devraient être désignés à l’occasion des municipales 2014. La liste de Jean-Pierre Mangiapan, ‘Ensemble faisons gagner Villefranche’, a remporté, lors du second tour, la majorité des suffrages exprimés à Villefranche-sur-Mer, et s’est vu attribuer, grâce à 62 % des votes, 28 sièges. Et avec 48 % des voix, la liste UD de Trojani Christophe a obtenu huit sièges.

Mercredi après-midi, le leader de l’opposition, Jean-Pierre Mangiapan, a officialisé sa candidature aux prochaines élections municipales. “Je souhaite poursuivre ce qu’on a déjà commencé”, explique-t-il.

Learn More
Emploi en Afrique : lancement de la semaine du secteur privé au Togo Commentaires fermés sur Emploi en Afrique : lancement de la semaine du secteur privé au Togo

Emploi en Afrique : lancement de la semaine du secteur privé au Togo

Posted by on Nov 4, 2019 in Entreprise

Komi Sélom Klassou, le Premier ministre du Togo a présidé, le 4 novembre dernier, la rencontre du lancement de la première semaine du secteur privé. En effet, ce dernier participe activement à la transformation structurelle de l’économie du pays et il contribuerait dans l’obtention d’un taux de croissance de 7.6 % en 2022, selon les prévisions économiques du Togo.

L’importance du secteur privé dans l’économie du Togo

Portant sur le secteur privé, l’un des moteurs de croissance et du développement socio-économique du Togo, l’évènement marque la mise en place du plan national de développement PND au Togo durant la période allant de 2018 à 2022. En effet selon les prévisions, un coût total de 8.3 milliards de dollars sera enregistré dont 65 % des apports concerneraient le secteur privé.

Le plan national de développement mis en place par le gouvernement en association avec le les offres d’emploi en Tunisie, a pour objectif la transformation durable de l’économie du Togo, afin que la croissance économique soit résiliente, forte et créatrice de nouvelles offres d’emploi en Afrique induisant une amélioration du bien-être et surtout de la croissance économique en 2022.

L’objectif de la rencontre

Le ministre espère de cette rencontre qui prend fin le 8 novembre prochain, des participations pragmatiques afin que le secteur privé devient plus dynamique, compétitif et fort, en cherchant des propositions qui peuvent favoriser le développement du secteur privé et améliorer encore plus l’environnement des affaires dans le pays.

Une série de mesures sont attendues au cours de cette rencontre afin de promouvoir la commercialisation, la transformation, la production et la consommation des produits du pays.

Komi Sélom Klassou, a profité de l’occasion, afin d’insister sur le fait que le gouvernement togolais espère accélérer sa transformation grâce à des collaborations avec des investisseurs privés surtout dans des projets rentables, à fort impact et structurants afin de soutenir l’ambition de développer le hub logistique dans la sous-région.

Le gouvernement togolais vise l’accomplissement d’une activité économique florissante dans le principal corridor de l’Afrique de l’Ouest, entre Lomé, Ouagadougou et Niamey.

Learn More