Togo | la question de l’uniformisation de l’information dans les médias

Togo | la question de l’uniformisation de l’information dans les médias

De plus en plus de contenus d’actualités diffusés par les organes d’information et de communication s’uniformisent. Surtout quand il s’agit d’une actualité du jour ou actualités récentes, il n’est pas moins fréquent de voir chaque média se saisir de l’événement.

Rappelons à l’entame, que la notion d’uniformisation de l’information, indique la tendance qu’ont les organes de médias à relayer ou traiter des mêmes sujets. Au Togo, que ce soit les sites d’information, les presses en ligne ou écrite, les journaux privés en ligne […], dès qu’une information ou une actualité s’invite dans la sphère médiatique, on assiste à un déferlement des médias, chacun voulant à tout prix traiter cette information.

Raison de l’uniformisation des contenus

En effet, cette tendance prend forme dans l’univers journalistique togolais et d’ailleurs. Surtout quand il est question des actualités internationales ou des sujets ayant trait à la politique, chaque organe de presse s’approprie le choix de leur diffusion de manière uniforme. Est-ce un signe annonciateur de la faillite du contre-pouvoir que représentent les médias de façon générale ? Ou une simple orientation visant à concourir dans un environnement médiatique de plus en plus saturé ?
Face à la course aux nouvelles informations en vue de faire grimper l’audience, et aux limites informationnelles impliquant parfois les rédactions, certains journaux d’information togolais ne voient pas meilleurs alternatives que de parcourir les contenus des médias concurrents, afin de s’offrir une veille quotidienne et permanente.

Uniformisation au préjudice des reportages

Au détriment du travail de terrain qui offre à travers les reportages, plus d’originalité dans le traitement des informations, les journaux s’appliquent désormais pour plus d’uns, à la lecture des articles d’autres journaux. Cela dessine naturellement l’image uniforme des contenus qui, in fine, même si la manière de les formuler est variable d’une rédaction à une autre, il n’en sera pas de même pour le fond qui restera toujours le même.
Par conséquent, nous pensons qu’il serait important que chaque organe de presse, se donne les moyens de renouer plus souvent avec les reportages, afin de gagner en originalité, et d’être ainsi plus crédible et professionnel aux yeux du grand public et dans la confraternité.